Le sport reprendra-t-il un jour ses distances par rapport à la finance ?

Les pages sportives de nos quotidiens nous ont habituées à lier valeur marchande et valeur sportive à tel point que les sportifs se distinguent autant par les primes touchées que par leurs exploits sur le terrain.  Ces performances, remarquables certes, méritent-elles d’élever leurs auteurs au rang de millionnaires ?

De même, les montants exorbitants déboursés pour « l’acquisition d’un joueur coté » ne manquent pas de laisser pantois. Que penser de ces pratiques où l’humain se réduit à une composante de transactions financières ?
Le domaine des activités menées au sein d’énéoSport se démarque résolument de ces stratégies. Nous sommes rassurés devant l’abnégation, le dévouement, l’enthousiasme à toute épreuve de nos animateurs et membres de cercles sportifs.
Un appel à leurs compétences et à leur expérience n’est jamais vain.
Nous préférons l’endurance à la performance pour conserver une forme physique et mentale au top.

À énéoSport sommes-nous vraiment à l’abri ?

Les secteurs plébiscités par les seniors représentent des marchés juteux.
Le « sur mesure » que veut assurer notre fédération doit préserver son intégrité en ne cédant à aucune sirène.
Quels sont les dangers, quelles sont les parades ?
Le luxe des équipements, le confort trompeur des installations haut de gamme, la performance non adaptée aux capacités, les promesses d’une jeunesse retrouvée sont les mirages qui pourraient nous faire succomber.

Le fait que des bénévoles prennent en charge l’organisation de nos activités sportives garantit la prise en compte de tous les paramètres nécessaires à la sécurité, au bien-être, à l’accès pour tous.
Aidés en cela par le recours aux connaissances et compétences de professionnels, tel que la reconnaissance par l’Adeps qui nous enjoint également à rester vigilants quant à l’adéquation de la pratique avec les particularités de notre public. Ici il ne s’agit pas d’activer des intérêts financiers, mais bien de rester au plus près des véritables besoins de nos membres. Comment ? En accompagnant le choix d’une activité sportive appropriée par exemple, ou en permettant la proximité des lieux d’activité, offrant ainsi un confort indéniable et l’occasion de bien des économies.

À nous de ne pas céder aux attraits de la fantaisie, de la mode outrancière au profit de la qualité qui seule peut garantir les meilleurs résultats que nous espérons de nos efforts.
À nous de rester fidèles à notre fédération.
À nous d’encourager nos volontaires dans la poursuite de leurs activités.
Le travail et la coordination des efforts à travers toute la Fédération Wallonie-Bruxelles offrent un maillage qui permet à un nombre grandissant de membres de reprendre en main leur santé par la pratique d’une activité physique.
Le plaisir de participer nous fait entrevoir bien d’autres attraits à nos activités sportives que celles procurées par le dernier cri.
Gardons la maîtrise de nos choix par l’exercice de notre esprit critique.
Pourquoi ne pas se référer à notre plan d’action citoyen qui offre des repères de réflexion bienvenus ?
Voilà un domaine où le hors-piste est encouragé dans la mesure, où la réflexion individuelle ouvre la porte à un monde pensé par des personnes pour le bonheur de tous. À l’opposé d’une société dominée par « le tout au profit de quelques-uns ». De ce monde, la presse n’offre plus que le lamentable spectacle de scandales qui se succèdent à n’en plus finir.
Reprenons résolument le chemin des solidarités au travers de la pratique du sport telle qu’elle nous est chère. Menons campagne pour un monde bienveillant que notre âge nous recommande d’envisager comme legs essentiel à l’humanité.

Andrée Dohmen, Présidente énéoSport